NIRO & NITRO
NAGISA
MINI CHARLIE
MERVEILLE
MORISSON
METALLICA
MASSENA
SAPHIR
MOSCATO
DUQUESA
MALISS
BLANQUETTE
IPSY
MAUVE
GENY
LIVE
MEMPHIS-BELLE
CYFILLE
LOOPING
LOULI
JALNA
MORPHEE & MOZART
MEYKIE ET MINNIE
MADDY
MELUSINE
ALFIE

hqdefault

 

La P.I.F ou Péritonite Infectieuse Féline est une maladie virale mortelle chez le chat. Celui-ci l’attrape à partir d’un autre chat ; le virus est très contagieux et subsiste dans le milieu extérieur pendant six semaines, mais il est rapidement détruit par les désinfectants usuels (eau de Javel…).

C’est un virus fréquemment rencontré dans les collectivités, refuges ou élevages. Le chat peut héberger le virus plusieurs années sans déclarer de symptôme. C’est généralement à l’occasion d’un stress (nouveau maître, déménagement, chirurgie…) que la maladie va apparaître, conduisant inexorablement vers la mort.

Elle se traduit par une fièvre élevée (supérieure à 40 °C), récurrente sur plusieurs jours voire plusieurs semaines. Puis le chat présente de l’amaigrissement avec parfois un épanchement abdominal (ascite) ou thoracique. Dans le premier cas, le chat est maigre avec un gros ventre et dans le deuxième cas il a du mal à respirer (ses mouvements respiratoires deviennent amples).

Un chat contaminé sur cinq développe la maladie.

Contrairement à ces formes dites « humides », les formes sèches sans épanchement sont très difficiles à diagnostiquer et représentent un véritable casse-tête pour le vétérinaire. Des tests sanguins recherchant la présence d’anticorps de la maladie existent. Sachez cependant que votre chat peut être positif pour cette maladie et ne jamais la déclarer. Sachez aussi que certains chats sont négatifs au moment du test alors qu’ils sont en phase terminale de la maladie.

Si votre chat meurt de P.I.F, vos autres chats sont sans doute contaminés mais, même dans ce cas dramatique, un chat sur cinq en moyenne développera la maladie, les chats de moins de 2 ans et ceux de 10 à 14 ans étant les plus concernés.