NOUKAY
NATOU
NESCAFE
NIRINA
ALFIE
NARNIA
MEMPHIS-BELLE
NUSS
MISCALINE
MADDY
NESTLE
LIVE
NAUSICAA
CYFILLE
NIRO & NITRO
NAOHIRO
TIKA
MINI CHARLIE
MORGANE
MALISS
NYBELIS & NAARIO
METALLICA
MOSCATO
BLANQUETTE
IPSY
GENY
LOOPING
LOULI
JALNA
MORPHEE & MOZART
MEYKIE & MINNIE
MELUSINE

Chat et son matre 1

 

Avoir un chat déterminerait notre caractère ! Il semblerait que notre préférence pour les chats en dise long sur nous, plus surprenant encore sur notre physique.

 

Chat et son matre 2

 

D’après une étude américaine, les amoureux de chats seraient plus réservés, sensibles, anticonformistes et intelligents ! Ils seraient aussi plus introvertis, plus ouverts d’esprit et plus sensibles.

Les individus qui aiment les chats apprécient par exemple leur indépendance et le fait que ces animaux restent sur leur quant-à-soi.

 

Chat et coeur 4

 

Les personnes "à chat" seraient plutôt philosophes et non conventionnelles mais plus enclines à développer des formes de névroses et une tendance à développer plus facilement des émotions négatives.

Toujours selon l’étude, les fans de félins seraient plus créatifs, plus aventuriers mais aussi plus anxieux !

 

Chat et son matre 3

 

Quand une personne adopte un nouveau compagnon, elle aurait tendance à prendre un animal qui lui ressemble physiquement, aussi étonnant que cela puisse paraître !

Il apparaît également dans ces études que l’on tend à préférer l’animal auquel on est habitué depuis notre enfance, celui de nos parents ou de nos grands-parents le plus souvent.

Bien sûr, d’autres facteurs s’ajoutent à tout cela comme les allergies, un emploi du temps trop chargé pour pouvoir s’occuper correctement d’un chat ou encore un manque de place.

 

Chat et coeur 5

 

Ci-après, un magnifique texte extrait du récit d'Anny Duperey. Les amoureux de chats se retrouveront forcément dans la description !

« Les gens qui aiment les chats évitent les rapports de force. Ils répugnent à donner des ordres et craignent ceux qui élèvent la voix, qui osent faire des scandales. Ils rêvent d'un monde tranquille et doux où tous vivraient harmonieusement ensemble. Ils voudraient être ce qu'ils sont sans que personne ne leur reproche rien.

Les gens qui aiment les chats sont habiles à fuir les conflits et se défendent fort mal quand on les agresse. Ils préfèrent se taire, quitte à paraître lâches. Ils ont tendance au repli sur soi, à la dévotion. Ils sont fidèles à des rêves d'enfant qu'ils n'osent dire à personne. Ils n'ont pas du tout peur du silence.

Ils ne s'arrangent pas trop mal avec le temps qui passe, leur songe intérieur estompe les repères, arrondit les angles des années. Les gens qui aiment les chats adorent cette indépendance qu'ils ont, car cela garantit leur propre liberté. Ils ne supportent pas les entraves ni pour eux-mêmes ni pour les autres.

Ils ont cet orgueil de vouloir être choisis chaque jour par ceux qui les aiment et qui pourraient partir librement, sans porte fermée, sans laisse, sans marchandage. Et rêvent bien sûr que l'amour  aille de soi, sans effort, et qu'on ne les quitte jamais. Ils ne veulent pas obtenir les choses par force et voudraient que tout soit donné.

Les gens qui aiment les chats, avec infiniment de respect et de tendresse, auraient envie d'être aimés de la même manière qu'on les trouve beaux et doux, toujours, qu'on les caresse souvent, qu'on les prenne tels qu'ils sont, avec leur paresse, leur égoïsme et que leur seule présence soit un cadeau...

Les gens qui aiment les chats sont souvent frileux. Ils ont grand besoin d'être consolés. Ils font semblant d'être adultes et gardent secrètement une envie de ne pas grandir. Ils préservent jalousement leur enfance et s'y réfugient en secret derrière leurs paupières mi-closes, un chat sur les genoux..."

 

Les chats de hasard