DUQUESA
MASCARPONE
MOSCATO
MASSENA
MALISS
BLANQUETTE
TAPIOCA
IPSY
MORISSON
MAUVE
GENY
LIVE
MINO
CANAILLE
MEMPHIS-BELLE
CYFILLE
LOOPING
LOULI
JALNA
MORPHEE & MOZART
MEYKIE ET MINNIE
MADDY
MELUSINE
ALFIE
MICKEY

OneVoice1

 

L’association « Chats du Quercy » basée dans la région Midi-Pyrénées a développé une idée originale en faveur des chats errants. Son projet s’intitule  « Thérapattes ».

L’idée est de placer des chats en maisons de retraite ou en résidences de jour. Ce qui serait une aide stimulante pour les personnes souffrant en particulier de maladie d’Alzheimer ou simplement de dépression.

 

Lynn, Présidente de l’association, explique le principe : « Quand les gens vieillissent, ils peuvent parfois devenir plus renfermés et solitaires, perdre la capacité et la volonté de développer de nouvelles relations. Non seulement les animaux offrent la compagnie, mais ils peuvent augmenter la quantité et la qualité des interactions sociales avec leurs accompagnateurs.

 

Trefle3 Trefle4

 

Pour ceux qui montrent peu de communication, il peut aider à recouvrer la confiance que fournit la compagnie des chats. Le sens du toucher est l'un des derniers sens à être affecté par les personnes atteintes d'Alzheimer et un animal peut donc être très thérapeutique. Les interactivités ont montré la réduction de la dépression et même aidé à réduire l'isolement social qui est souvent associé à la maladie d'Alzheimer ».

 

Trefle1

 

Les chats autorisés en maisons de retraite, cela existe ! Quelques dizaines de maisons acceptant ce principe existent en France. Ce n’est, à notre sens, pas suffisant…

Madame Tomas, Directrice de l’établissement « Le Trèfle Bleu » à Paris, nous indique en effet que la maison de retraite qu’elle dirige accepte les animaux de compagnie. Il y a eu des chats, des chiens, des oiseaux, des lapins au « Trèfle Bleu »... Cette autorisation de vie avec son animal de compagnie est totalement gratuite. 

 

Trefle2

 

La maison a même gardé deux chats après le décès de leurs propriétaires. Ces chats sont maintenant deux stars qui vont dormir là où ils veulent. Le personnel de la maison a installé leur campement dans la chambre qu’ils ont choisie. Dans la journée, les deux animaux disposent de deux mini-fauteuils Louis XVI… Madame Tomas précise que ces deux chats font un bien fou à tout le monde, les retraités comme le personnel. Le chat soigne les maux de chacun…

 

Trfle bleu

 

Une autre maison de retraite située dans le sud de l'Yonne a ouvert ses portes à cinq chats errants, recueillis et soignés par une association.

 

OneVoice4

 

« Des chats qui ne sont pas là simplement pour faire joli, mais pour jouer un rôle actif auprès des résidents », affirme Jean-Louis Barbotte, Directeur de cet établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD). La maison, qui dispose de 106 lits, est entourée d'un parc arboré de plusieurs hectares.

Les chats ont fait leur apparition en septembre 2013. Ils sont logés dans des chalets spécialement conçus pour eux dans le parc de la maison. Des bancs, une borne auditive, des panneaux interactifs et même un tipi pédagogique à destination des enfants et des adultes complètent ce dispositif baptisé « Chatipi ».

 

OneVoice2 OneVoice3

 

Conçu comme un programme d’information, d’éducation et d’accueil, ce projet puise son inspiration dans la culture amérindienne, au sein de laquelle la nature est un tout et où tous les êtres qui la composent sont interdépendants. Chatipi est donc un lieu où le lien homme/animal est favorisé. Le respect est un élément clé du projet. Pour le chat, qui ne comprend pas la domination, il est un ingrédient essentiel d’une vie sereine et d’une cohabitation réussie avec le monde des humains. Pour ces derniers, il constitue une ouverture à l'autre et à soi-même.

 

Onevoice

 

Bravo pour ces belles initiatives ! A quand un tel projet en Alsace ?